2CV magazine n°130 : rassemblement 100 ans Citroën

Quelle année ! La Nationale de Saint-Amand-Montrond en mai, le Centenaire Citroën et la Mondiale de Croatie en juillet… Si vous avez participé à ces trois événements, vous pouvez estimer votre année bien remplie. Cela dit, vous ne devez pas être très nombreux à avoir fait la « passe de trois ». La Nationale ? Incontournable. Le Centenaire ? Immanquable. La Mondiale ? Irremplaçable.

Pourtant, il semble que beaucoup d’entre vous aient fait l’impasse sur l’événement de La Ferté-Vidame, essentiellement pour des raisons matérielles, mais aussi pour une question d’emploi du temps. Pas évident de passer le week-end en Eure-et-Loir et d’enquiller directement sur 1 500 kilomètres et 15 heures de route, direction Sabomor, en Croatie. Certains l’ont fait. D’autres pas. Ils ont manqué le Centenaire de leur marque préférée et, pour des raisons biologiques, ils n’auront pas l’occasion de fêter ses deux cents ans. On ne peut pas tout faire, on ne peut pas être partout. Il y a des limites. Ce qu’ils ont manqué se résume à un adjectif : unique.

Citroën et, par extension, le Groupe PSA, ont dû se demander longtemps s’il était raisonnable d’ouvrir le circuit d’essais de La Ferté-Vidame à des centaines de collectionneurs, leur offrant le privilège de rouler sur une piste légendaire. Celle qui vit la Traction, la 2 CV, la DS effectuer leurs premiers hectomètres, alors qu’elles étaient encore à l’état de prototypes. En 2016, il avait été envisagé que les festivités du Centenaire se déroulent au Centre des Technologies Michelin à Ladoux, près de Clermont-Ferrand. Obsédé par la sécurité, le manufacturier imposa des contraintes et un cahier des charges qui rendaient l’opération impossible. Et puis, c’était un coup à raviver quelques rancoeurs bien légitimes. Est-ce que le petit-fils d’André Citroën serait venu – comme il le fit à La Ferté – commémorer ce centenaire dans le fief d’une famille qui avait trahi la confiance de son grand-père et l’avait chassé de son entreprise ? Peu probable. La raison a parlé. Le centenaire de Citroën devait se fêter chez Citroën. Pas ailleurs.

La manifestation fut grandiose, somptueuse, sans arrogance. Les organisateurs ne sont pas près d’en préparer une du même genre avant longtemps. Citroën s’est impliquée à fond, aussi bien financièrement que stratégiquement. Quand il le faut, la marque commerciale sait s’effacer devant la marque historique. Tout le monde n’a pas ce talent. Aucun constructeur au monde n’attache autant d’importance à son patrimoine. Aucun ne le fait savoir avec autant d’émotion et d’intelligence.

La maison Aguttes avait, pour l’occasion, mis sur pieds une vente aux enchères de haute tenue. Les voitures étaient de premier choix, et ce sont évidemment les bicylindres qui ont retenu notre attention. Nous nous sommes élevés depuis longtemps contre la spéculation touchant le marché de la 2 CV, dont le résultat le plus visible est une impossibilité d’accéder, aujourd’hui, à un modèle correct sans le payer au prix fort. Notre surprise fut grande de voir partir une Dyane 6 à 22 000 euros, le prix le plus haut jamais obtenu par ce modèle. Est-ce le prodrome d’une envolée des prix de cette voiture, jadis « mal aimée », désormais revenue en grâce ? Nous ne voulons pas le croire. On ne peut déjà plus se payer une 2 CV, il ne manquerait plus que la Dyane suive le même chemin. En attendant, une 2 CV 6 de 1990 a quand même changé de main pour la modique somme de 66 420 euros. Elle n’avait que 9 kilomètres au compteur, ce qui la rendait précieuse et unique. Au point que son propriétaire n’envisage même pas de lui faire accomplir ne serait qu’un mètre supplémentaire. On peut le déplorer. On peut aussi le comprendre. À sa place, que ferions- nous ? La même chose, probablement.

Philippe Hazan, rédacteur en chef

Au sommaire de ce n°130 de 2 CV magazine :

100 ans de Citroën : Le Rassemblement du Siècle
Vente officielle du Centenaire
Événement : La Mondiale 2019 en Croatie
Pièce d’identité : Type G 1948
Insolite 2 CV : 2 CV Fourgonnette AZU dite « Le Troll »
Portfolio : Nationale 2CV 2019

Retrouvez le sommaire complet et achetez ce numéro en version papier ou numérique sur hommell-magazines.com