2CV magazine n°129 : Nationale 2CV 2019

Pour fêter à notre manière les 100 ans de Citroën, nous vous offrons dans ce numéro une série de quatre cartes postales de collection, deux lots différents étant disséminés. Il va de soi que pour avoir la collection complète de huit cartes, l’achat de deux numéros « s’impose ». C’est l’occasion de faire découvrir notre revue à vos proches. Un magazine à conserver, l’autre à offrir ! Jean Gabin disait dans un film : « Aujourd’hui, plus personne n’écrit, tout le monde téléphone ». C’était en 1961. Rien n’a changé. Ces huit photos superbes, tirées des archives Citroën, feraient quand même mieux d’être encadrées dans votre salon, plutôt que de partir au courrier et risquer d’arriver abîmées. Avouez que ce serait dommage. Gardez-les… et continuez à téléphoner !

Revenons à nos bicylindres. La Nationale de Saint-Amand-Montrond, en plein coeur du Berry, fut une réussite absolue. Nous consacrons un tiers du magazine à cet événement « parce qu’il le vaut bien ». Nous aurions aimé faire davantage. Nous vous promettons dans deux mois un portfolio qui rappellera cette manifestation qui reste, quoi qu’on en dise, unique en son genre en France. Les organisateurs de Cher Deuches 19 ont abattu un travail considérable qui a porté ses fruits. On ne louera jamais assez l’abnégation et l’efficacité des 320 bénévoles qui ont encadré 2 761 véhicules pendant pratiquement cinq jours. Sans parler des 16 000 visiteurs qui ont parcouru le site sous un soleil et par une chaleur comme il n’en existe que dans le Berry.

Voilà pour les faits. Parlons de l’ambiance. Dans la famille des Nationales, depuis vingt-six ans, nous avons connu de tout. Du très bon et du passable, jamais du mauvais, car les Deuchistes sont des gens fondamentalement sympathiques. Autrement, ils ne rouleraient pas en 2 CV. Cette année, il flottait dans l’air comme une ambiance de sérénité qu’il nous a rarement été donné de ressentir dans un rassemblement aussi gigantesque. Évidemment, celui qui s’est endormi deux jours de suite à trois heures du matin parce que son voisin de tente écoutait les Stones en boucle ne sera pas du même avis. Mais ce genre de comportement, à ce que nous avons pu en juger, était cette année réduit à sa plus simple expression. Est-ce parce que les camping-cars avaient été maintenus à l’écart des voitures (quelle bonne idée) ou parce que les Deuchistes se sont calmés ? Les organisateurs – pour avoir été souvent des participants comme les autres – tenaient à préserver la tranquillité de tous. Nous n’avions pas un envoyé spécial sous chaque tente, mais nous pouvons dire, sans trop nous avancer, que l’immense majorité des participants gardera un beau souvenir de cette Nationale…

Philippe Hazan, rédacteur en chef

Au sommaire de ce n°129 de 2 CV magazine :
Nationale 2CV 2019 Saint-Amand-Montrond : 21 pages spéciales
Prototype 2 CV “Édition 100 ans”, gris Palladium
Centenaire Citroën : 100 modèles iconiques stationnés dans Paris
Pièce d’identité : Dyane Argent 1979

Retrouvez le sommaire complet et achetez ce numéro en version papier ou numérique sur hommell-magazines.com